Affinez votre sélection

Vous pouvez sélectionner plusieurs critères

Freerando et ski de randonnée, deux disciplines de ski alpin. Grenoble

Il existe deux disciplines de ski alpin pratiquées en dehors des pistes balisées, le ski de randonnée et le freerando. Celles-ci possèdent des similitudes. Elles sont toutes deux exposées aux risques de la montagne et nécessitent de bons équipements pour gagner en sécurité. Elles offrent également la liberté de contempler une nature authentique et de magnifiques paysages sauvages.

Différences entre le ski de randonnée et le freerando

Le point commun entre ces deux disciplines est la pratique du hors-piste. Le ski de randonnée consiste à monter jusqu'à un col ou un sommet sans bénéficier des remontées mécaniques. L'activité principale de ce sport est donc la montée, qui prend beaucoup plus de temps que la descente. Les skieurs y trouvent avant tout un plaisir de contemplation. Le freerando, quant à lui, se concentre davantage sur la descente. Cette discipline choisit de bénéficier des remontées mécaniques pour ensuite trouver un itinéraire hors piste. Le freerideur trouve son plaisir dans la vitesse et la glisse. Ces deux disciplines, du fait de leurs différences, exigent un matériel spécifique.

Matériel destiné au ski de randonnée

Le matériel de ski de randonnée a connu beaucoup d'innovation ces dernières années. Le skieur est amené à réaliser de longues remontées avec son matériel, celui-ci se doit donc d'être léger et confortable. Les spatules des skis de randonnée sont larges et légères, les chaussures sont confortables et les fixations permettent une grande liberté de mouvement pour faciliter la marche.

Matériel déstiné au freerando

Le freerider fait également un peu de marche pour trouver ses itinéraires. Il souhaite en effet s'éloigner des pistes balisées. Mais l'intérêt majeur étant la descente, son matériel ne nécessite pas d'être aussi léger que pour le ski de randonnée. Les skis sont conçus pour optimiser la descente avant tout, cependant, ils ont aussi bénéficié des innovations récentes apportées aux skis de randonnées. Ainsi, on retrouve des semelles larges qui tendent à s'alléger. Les chaussures et fixations doivent être très robustes pour résister aux longues descentes possiblement difficiles. Elles sont cependant moins agréables à la marche, même si, elles gagnent en confort au fil des années.