Affinez votre sélection

Vous pouvez sélectionner plusieurs critères

Dégaines, mousquetons, coinceurs et pitons d'alpinisme Grenoble

Comme toute discipline sportive, l'alpinisme et l'escalade ont leur vocabulaire spécifique.En alpinisme, dégaines, mousquetons, coinceurs, pitons sont communément appelés « la quincaillerie ».Chacun de ces équipements a son usage propre et ils sont complémentaires lors d'une ascension rocheuse.Aucun de ces équipements n'a vocation à rester dans la paroi et le grimpeur qui grimpe en second récupère la quincaillerie au fur et à mesure de sa progression.

 dégaines, mousquetons, coinceurs, pitons d'alpinisme : le mousqueton

Un mousqueton en alpinisme est une boucle métallique fermée par un doigt articulé. On y passe une corde, une sangle, une cordelette.Il sert à se vacher sur la paroi, il fait partie intégrante des dégaines, il sert aussi à fixer du matériel à son baudrier, etc.Le mousqueton peut être équipé d'une vis empêchant l'ouverture non souhaitée du doigt.Un grimpeur averti a toujours un ou deux mousquetons libres sur son baudrier.

 dégaines, mousquetons, coinceurs, pitons d'alpinisme : la dégaine

Une dégaine en alpinisme est un anneau de sangle cousu équipé à chacune des extrémités du mousqueton.En montagne les itinéraires peuvent être équipés de spits et goujons, équipements qui restent à demeure.En progressant, le grimpeur fixe, à l'aide d'un mousqueton, sa dégaine à un spit ou à un goujon et fait passer sa corde dans l'autre mousqueton. Il est ainsi assuré.

 dégaines, mousquetons, coinceurs, pitons d'alpinisme : s'auto-assurer grâce aux coinceurs et aux pitons

En montagne il existe également des voies peu ou pas équipées de spits ou goujons. Dans ce cas, le grimpeur doit poser un équipement temporaire sur lequel il pourra s'assurer au long de sa progression.Les coinceurs et pitons d'alpinisme sont les équipements d'auto-assurage les plus courants.Le coinceur se coince dans une fissure. Il est relié à un câble ou une cordelette dans laquelle le grimpeur passe une dégaine. Il existe différentes catégories, formes et tailles de coinceurs. Lorsque l'on suit un itinéraire nécessitant des coinceurs, il faut en prendre un jeu de plusieurs tailles afin de pouvoir adapter le coinceur à la fissure.Un piton est une sorte de clou dont la tête est remplacée par une boucle et la tige plate. Le piton est enfoncé à l'aide d'un marteau, dans les anfractuosités du rocher afin que le grimpeur puisse s'y assurer en passant une dégaine dans la boucle.