Affinez votre sélection

Vous pouvez sélectionner plusieurs critères

Pelles et sondes pour les risques d'avalanche Grenoble

Des sondes assez longues

Plus la sonde sera longue, plus grandes seront les chances de repérer des personnes ensevelies dans la neige. Par ailleurs, une sonde trop courte obligera le sauveteur, surtout s'il est grand, à se baisser pour pouvoir atteindre les victimes. Cet effort inutile peut être évité si l'on se munit d'une sonde d'environ 240 cm. Cette longueur semble adaptée à la plupart des situations de sauvetage.

Les autres qualités des sondes

Il faut d'abord vérifier que la sonde, qui est dépliée, se monte et se démonte facilement, sans perte de temps. La sonde doit rester bien tendue tout au long de l'opération de sauvetage et ne pas se démonter à chaque fois que le sauveteur la ressort de la neige. Aussi faut-il être très attentif au dispositif qui permet de bloquer la sonde une fois montée. En plus d'être efficace, ce système doit être aussi facile d'emploi. Par ailleurs, une sonde efficace doit aussi être d'un diamètre suffisant pour lui donner une certaine rigidité. Trop mince, la sonde peut en effet se tordre en entrant dans la neige et ne pas rendre ainsi les services attendus. Cette rigidité sera encore assurée par le câble qui peut équiper les sondes.

Des manches de pelle assez longs

Si le manche de la pelle est trop court, elle sera beaucoup moins efficace pour dégager la neige qui recouvre les victimes, du moins au début de l'opération. En effet, l'effet de levier sera moindre. Bien sûr, la longueur du manche dépend de la taille de l'utilisateur. À cet égard, les pelles à manche télescopique peuvent se révéler une bonne solution, puisqu'elles s'ajustent à la taille de chacun. Elles permettent aussi de s'adapter au type de travail prévu le dégagement de la neige près des personnes ensevelies demandera par exemple un effort plus mesuré, et donc des manches plus courts.

L'importance des godets

Ils doivent avoir aussi des caractères précis. Des godets en métal pourront ainsi mieux opérer dans la neige que des godets en plastique, trop souples. De même, il faut vérifier que le godet présente des bords assez fermes pour que le pied puisse s'appuyer dessus et s'enfoncer dans la neige avec efficacité.