Affinez votre sélection

Vous pouvez sélectionner plusieurs critères

Dva pour le ski hors piste Grenoble

Que vous pratiquiez le ski de randonnée ou le ski hors-piste, il est nécessaire de vous doter des équipements de sécurité de base, à savoir la pelle, la sonde et le dva (Détecteur de Victime d'Avalanche) anciennement appelé ARVA (Appareil de Recherche de Victime d'Avalanche).Le sac airbag tend à se développer et pourrait rapidement devenir aussi un équipement de sécurité de base.

Dva : le principe

Le dva est un boîtier électronique que l'on porte sur soi.En mode émission, il émet des signaux sonores (fréquence 457mhz). En mode réception, il capte ces signaux.Lorsque vous progressez en ski, votre dva est positionné en mode émission. Si vous vous retrouvez enseveli sous une avalanche, les personnes présentes sur la zone vont mettre leur dva en mode réception pour repérer les signaux sonores et vous localiser.Tous les modèles de dva disponibles sur le marché émettent et réceptionnent à la même fréquence et sont donc compatibles entre eux.

Choisir son dva

Il existe un grand choix de dva sur le marché.On peut toutefois les classer en deux catégories : les dva analogiques : le signal est traité et analysé par le chercheur qui adaptera sa recherche en fonction de l'intensité des signaux perçus les dva numériques : le signal est traité par un processeur qui le traduit en direction et indication de distance afin d'orienter le chercheur directement. Les autres paramètres à prendre en compte dans votre choix sont : la portée du signal les modalités de recherches et de sélections d'un signal (marquage d'une victime) lorsqu'il y a plusieurs victimes ensevelies.

Se former pour apprendre à utiliser son dva

Une recherche de victime d'avalanche se fait toujours dans une situation d'urgence et de stress.Vous n'avez pas le temps de vous replonger dans la notice de votre dva.Pour être efficace, il vous faut réviser, à chaque début de saison et sur le terrain, le fonctionnement de votre dva. Il existe des formations organisées soit par des associations impliquées dans les sports de montagne soit par des prestataires privés.Ces formations sont souvent complétées d'une formation de nivologie visant à améliorer sa connaissance du manteau neigeux et évaluer les riques d'avalanche.Et n'oubliez jamais : le dva doit être porté sur soi et non dans un sac à dos qui peut être arraché en cas d'avalanche.